LE BOREAL 15 juillet 2013 en mer, cap sur la banquise du pôle nord

Posté le vendredi 19 juillet 2013

Photo 1 blog le boreal 15-07-23-2013

Photo 2 blog le boreal 15-07-23-2013

Par José Sarica

Toute la nuit, nous avons longé la côte ouest du Spitzberg et dépassé sa pointe la plus septentrionale afin de rejoindre la latitude de 80 41’ degrés de latitude Nord. La raison de ce voyage vers les hautes latitudes, c’est de rencontrer cette glace de mer qui nous fait tant rêver : la banquise du pôle Nord.  Avant de découvrir ce septième continent, nous avons le plaisir d’assister à une conférence de notre naturaliste Nicolas sur la plongée en Arctique : un monde nouveau s’ouvre à nous complètement fascinant. Puis à 10h30, notre chef d’expédition, Nicolas Dubreuil, nous informe via les hauts parleurs qu’un iceberg tabulaire se trouve droit devant nous ce qui est exceptionnel en Arctique. Nous le contournons avec émerveillement avec des commentaires pertinents de notre naturaliste Didier. Puis, à 12h30, un nouveau monde s’ouvre à nous. La banquise est là : plaques de glace au départ disloquées qui finissent par se concentrer  pour nous empêcher de passer plus au nord et de rejoindre ainsi, 900 km plus loin, le pôle Nord. C’est à ce moment que notre équipe d’expédition nous offre une surprise de taille : celle de naviguer entre ces plaques de banquises en zodiac. Certains phoques du Groenland s’approchent avec beaucoup de curiosité. La cerise sur le gâteau c’est la coupe de champagne que nous recevons au milieu de cette glace de mer : moment pétillant et euphorisant ! En début de soirée,  nous assistons à une réunion d’informations quotidienne prélude au programme de demain. Ce soir, nous redescendons vers l’île du Spitzberg avec nos yeux toujours tournés vers l’extérieur dans le but de rencontrer le seigneur de l’Arctique : l’ours polaire. Ce dernier semble bien se cacher mais nous gardons l’espoir de le croiser à tout instant.

 

 

Les commentaires sont fermes.

Copyright © PONANT. Tous droits réservés.