AUSTRAL, 23 decembre 2016, En mer

Posté le mardi 3 janvier 2017

No-456

Par Serge GUIRAUD

 

Dans deux jours les passagers de l’Austral célébrerons Noël dans les Mers du Sud en direction du Vanuatu. Pour l’heure, Kamel, notre directeur de croisière, organise les différentes animations qui seront présentées le soir du réveillon. Il y a la chorale constituée de diverses nationalités, un ballet d’enfants et une chorégraphie créée par Chloé.

 
Demain nous atteindrons les Îles Salomon qui tiennent leur appellation de l’explorateur espagnol Alvaro de Mendaña qui crut lorsqu’il accosta sur ces rives en 1568 avoir découvert Ophir, un port mentionné dans la Bible connu pour sa richesse et sa quantité d’or. On prétend que Salomon, rio d’Israël recevait tous les 3 ans une cargaison d’or, d’argent et de pierres précieuses.

 
Ces îles à défaut d’en abriter les trésors, héritèrent de son nom.

 
Composé de quelque 900 îles et îlots essentiellement volcaniques, l’archipel des Salomon abrite une multitude d’ethnies issue des peuplements papous, austronésiens et polynésiens échelonnés sur 29000 ans.

 
Le résultant de ces vagues migratoires a engendré une formidable mosaïque culturelle.

 
Les 560 000 habitants parlent 62 langues réparties en deux familles linguistiques : 57 de souches austronésienne et 5 de souche papoue auxquelles il faut ajouter quelques langues polynésiennes. Et le gilbertin qui est le pidgin local proche du bichelamar parlé au Vanuatu.

 
En fin d’après-midi, José, le Chef dEexpédition, a présenté la prochaine escale. Puis, il a laissé le micro à Katia qui dans un exposé brillant est revenu sur la chronologie des différentes éruptions volcaniques qui ont modifié le paysage et la vie des habitants de la péninsule de la Gazelle en Nouvelle-Bretagne.

 

 

 

Les commentaires sont fermes.

Copyright © PONANT. Tous droits réservés.